retour à l'accueil
recherche
retrecir le texte
agrandir le texte
  • L’éclairage public se métamorphose
  • Des travaux de renouvellement des candélabres sont en cours. La modernisation de l’éclairage public figure en effet parmi les engagements majeurs de la municipalité. Elle répond à des enjeux environnementaux, de réduction des coûts et d’amélioration du cadre de vie des Lognots. C’est l’occasion de revenir sur les objectifs du marché de performance énergétique et les premiers pas vers cette transition.

  • La concrétisation d’un engagement majeur de la municipalité

    La municipalité a à coeur de protéger et d’améliorer le cadre de vie des Lognots. Un cadre de vie agréable, ce sont, entre autres, des voiries et des espaces publics entretenus et sûrs. En ce sens, l’éclairage public joue un rôle primordial. Il doit être efficace, pour apporter toute la sécurité nécessaire aux habitants, et économe, dans un souci de réduction des dépenses mais aussi de protection de l’environnement.

    C’est pourquoi fin 2014, à échéance du marché relatif à l’entretien, la maintenance et la réalisation de travaux pour les installations d’éclairage public et de signalisation lumineuse tricolore, le Conseil Municipal a décidé la mise en place d’un marché public de performance énergétique.

    Les objectifs de ce nouveau marché sont la maîtrise des dépenses d’énergie et de fonctionnement liées à la maintenance, et le renouvellement du parc matériel vieillissant. Cette démarche fait partie des mesures phares de l’équipe municipale en faveur du développement durable.

    C’est assurément l’une des grandes décisions de cette mandature, car elle engage la Ville pour de nombreuses années et devrait permettre de réaliser des économies de l’ordre de 50% par rapport à la consommation actuelle.

    Parole d’élu : "Moderniser l’éclairage public, c’est évidemment un plus pour le cadre de vie. Les candélabres seront plus esthétiques, plus performants tout en étant moins énergivores. À l’heure où nous cherchons à faire un maximum d’économies, c’est un investissement intelligent, avec une vraie vision à long terme. Ça permettra aussi de participer à l’amélioration du sentiment de sécurité pour les habitants". Francis MASANET, adjoint au Maire en charge des travaux, bâtiments, voiries et espaces verts

    La performance énergétique pour objectif

    Diagnostic de l’éclairage public

    Compte tenu de la technicité d’un tel marché, il a été réalisé préalablement un audit du patrimoine afin de connaître précisément les besoins de la commune. Il a permis de construire un schéma de rénovation essentiel à la conclusion d’un Contrat de Performance Énergétique. Ce document permet de définir les orientations en termes d’actions intégrant des objectifs d’économie d’énergie, une amélioration du cadre de vie et une optimisation des interventions de maintenance. Sur les 1 433 points lumineux recensés, l’état général du parc d’éclairage est globalement satisfaisant. Cependant, le bureau d’études en charge du diagnostic a constaté certains matériels obsolètes et énergivores. Il convient à court ou moyen terme de les remplacer ou de les remettre à niveau.

    Contrat de performance énergétique : de quoi s’agit-t-il ?

    Au traditionnel cahier des charges descriptif se substitue un cahier des charges performanciel qui consiste à confier à un prestataire la réalisation d’un projet global d’amélioration énergétique, en conditionnant son paiement au résultat obtenu et non aux moyens mis en oeuvre. Plus précisément, si l’objectif quantifié d’économie d’énergie entre les deux parties n’est pas atteint, le titulaire du contrat devra payer à la Ville une indemnité correspondant à l’écart entre ce qui avait été prévu et la quantité d’énergie effectivement consommée.

    À l’automne 2015, le marché public a été attribué à Eiffage Énergie Île-de-France. L’entreprise doit se charger, ces dix prochaines années, de la rénovation, l’entretien et la maintenance sur les installations d’éclairage public et sur la signalisation lumineuse tricolore. Elle a aussi la responsabilité des illuminations de fin d’année.

    Un éclairage de qualité… 50 % d’économie d’énergie

    En passant un contrat de 10 ans, la municipalité prévoit le renouvellement de la quasi-totalité du patrimoine existant avec pour objectif l’amélioration générale de l’éclairage et l’uniformisation du matériel installé. La mise en oeuvre future de sources lumineuses performantes et de puissances adaptées permettra d’aboutir en fin de travaux à une économie d’énergie supérieure à 50 % par rapport à la consommation actuelle.

    Un programme de travaux ambitieux

    De nombreuses interventions sont inscrites au programme pluriannuel de travaux qui vise à rénover l’ensemble des équipements d’éclairage public jusqu’en 2025. Elles répondent aux objectif généraux du marché de performance énergétique : maîtriser les dépenses d’énergie et faire baisser les coûts de maintenance ou de réparation. Depuis la signature du marché, déjà trois grandes actions ont été mises en oeuvre.

    Le contrôle de l’éclairage public

    Des campagnes d’entretien de l’éclairage public sont régulièrement menées avec le nettoyage des chambres haute-tension (équipements sous trottoir) et des relevés des transformateurs. Ces contrôles nécessitent l’allumage de l’éclairage en pleine journée sur certains secteurs de la commune. L’objectif principal de ces interventions est bien de maintenir la qualité des équipements et d’anticiper les éventuelles pannes.

    Le changement du poste Haute Tension

    L’ensemble de l’éclairage public de la ville est alimenté par un seul Poste Haute Tension. Autrefois situé dans la ZI Parisest, le Poste « Madeleine », a été jugé obsolète et ainsi remplacé en janvier dernier par le Poste « Réverbère », à proximité du rond point Nelson Mandela. Équipement majeur de la ville, il a ainsi pu être mis aux dernières normes.

    Le remplacement des candélabres

    Le renouvellement des mâts et des luminaires dans la rue Georges Bizet a commencé. Des travaux similaires devraient suivre jusqu’en septembre dans la rue Erik Satie, l’allée Jean Philippe Rameau et le Boulevard du Segrais. Au total 169 candélabres seront remplacés. Ils seront plus esthétiques, plus performants tout en étant moins énergivores.

    Dans le cadre de la rénovation du patrimoine existant, ce sont au total, plus de 1 100 sources lumineuses vétustes qui seront remplacées par des LED. Ces dernières présentent de nombreux avantages par rapport aux ampoules classiques. Elles ne contiennent ni mercure ni gaz polluant, bénéficient d’une consommation énergétique très faible et d’une durée de vie de 25 à 50 fois supérieure à celle des autres ampoules.

    Ces travaux seront suivis par le remplacement de plus de la moitié du réseau haute tension (soit environ 19 km de câble), ainsi que de la modernisation des signaux tricolores actuellement en place sur sept carrefours de la ville. Dans un souci d’uniformisation du matériel, ces carrefours seront désormais équipés d’un dispositif anti-vandalisme et de modules sonores (ou répétiteurs de feux) à l’attention des usagers non-voyants ou malvoyants.

    En cours depuis octobre 2015, toutes ces actions d’amélioration significative des installations électriques vont se poursuivre jusqu’en septembre 2025. Elles permettront à la Ville de se séparer d’un patrimoine vieillissant et coûteux, au profit de sources lumineuses performantes et en phase avec sa politique de développement durable.

imprimer l'article
|
envoyer cet article à un ami
|
flux rss
|
Partager
Mentions légales | Crédits | Plan du site | Contacts | La mairie recrute | Flux rss flux rss
Mairie de Lognes - 11, esplanade des Droits de l’Homme - 77315 Marne-la-Vallée cedex 2 - Téléphone : 01 60 06 88 88
Horaires d'ouverture : de 9h30 à 12h - de 13h30 à 18h du lundi au vendredi