retour à l'accueil
recherche
retrecir le texte
agrandir le texte
  • Paris-Vallée de la Marne : un nouveau territoire
  • Conformément aux dispositions de la loi MAPTAM, au 1er janvier 2016, les trois agglomérations de la Brie Francilienne, Marne-et-Chantereine et du Val Maubuée ont fusionné pour former une nouvelle intercommunalité « Paris-Vallée de la Marne ».

  • Cette nouvelle intercommunalité regroupe 12 communes (Croissy-Beaubourg, Champs-sur-Marne, Emerainville, Lognes, Noisiel, Torcy, Brou-sur-Chantereine, Chelles, Courtry, Vaires-sur-Marne, Pontault-Combault, Roissy-en-Brie) sur un territoire de 96 km2 pour 225 706 habitants.

    Un nouvel exécutif élu en janvier

    Au sein des 12 Conseils municipaux, 65 conseillers communautaires sont élus parmi les conseillers sortants pour siéger dans la nouvelle agglomération. Ils sont répartis au prorata de la population des communes membres. C’est ainsi que Chelles, commune la plus peuplée du territoire, dispose de 16 délégués, et que Croissy-Beaubourg, Brou-sur-Chantereine ou Courtry, villes les moins peuplées, ne disposent que d’un seul représentant.

    Pour la ville de Lognes, le nombre de conseillers communautaires s’élève à quatre. Il s’agit de Monique Houssou, Michel Ricart, Paul Miguel et Nicolas Delaunay. Le 20 janvier 2016, le nouveau Conseil communautaire s’est réuni pour la première fois à Torcy pour constituer le Bureau communautaire, organe exécutif de l’agglomération, composé du Président, des vices-présidents et des conseillers communautaires délégués. Dans un premier temps, les compétences de chaque intercommunalité s’additionnent tout en pouvant être appliquées de manière différenciée sur le territoire. La nouvelle assemblée dispose désormais d’un an, soit jusqu’au 31 décembre 2016, pour choisir ses compétences optionnelles, et de deux ans, soit jusqu’au 31 décembre 2017, pour choisir ses compétences facultatives et définir un intérêt communautaire.

    NOUVELLE AGGLOMÉRATION, les compétences :

    - développement économique,
    - équilibre social de l’habitat,
    - politique de la Ville,
    - aménagement urbain,
    - santé…
    Elle est également en charge des services publics analogues  ; médiathèques, piscines, conservatoires et maisons de la justice et du droit.

    Loi MAPTAM : loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles

    Pour faire face à la Métropole du Grand Paris, la loi MAPTAM a institué la création d’intercommunalités d’au moins 200 000 habitants pour porter des projets de développement et d’aménagement de grande ampleur. Dans un contexte de compétition internationale toujours plus forte, il s’agit aussi de permettre aux territoires de développer l’emploi et les activités économiques, et d’offrir à leurs concitoyens un meilleur accès à des infrastructures et à des services mutualisés. Son objectif est également de renforcer la solidarité financière et de favoriser la solidarité territoriale.

    Le mot du nouveau président, élu avec 64 voix sur 65 votants, Paul Miguel (conseiller municipal Lognot) :

    « Au quotidien, cette transformation ouvre des perspectives nouvelles. Ce grand ensemble offre un service public élargi et propose des espaces culturels et sportifs de qualité qui profitent à tous. Les trois agglomérations sont déjà investies dans des actions de développement économique, d’emploi, et toutes disposent d’outils, de savoir-faire et d’expertise dont la mise en commun ne peut être que bénéfique. J’en suis persuadé, une nouvelle agglomération plus efficace, unie et solidaire est née le 1er janvier 2016. »

imprimer l'article
|
envoyer cet article à un ami
|
flux rss
|
Partager
Mentions légales | Crédits | Plan du site | Contacts | La mairie recrute | Flux rss flux rss
Mairie de Lognes - 11, esplanade des Droits de l’Homme - 77315 Marne-la-Vallée cedex 2 - Téléphone : 01 60 06 88 88
Horaires d'ouverture : de 9h30 à 12h - de 13h30 à 18h du lundi au vendredi