Trois questions à... André YUSTE  

Depuis octobre 2016, André YUSTE est à la tête de la municipalité. Entretien avec le Maire de Lognes sur ces neuf mois passés.



Vous avez été élu maire en octobre 2016. Quel regard portez-vous sur l’action municipale depuis votre élection ?  

Depuis neuf mois, je dois dire que j’aimerais que certains dossiers aillent plus vite. Si je regrette par exemple que les travaux de reconstruction de la MJC n’aient pas pu démarrer plus tôt, je me réjouis qu’ils démarrent très bientôt, et qu’en plus nous puissions construire un nouveau LCR pour les besoins des associations ! La majorité municipale continue à travailler efficacement pour réaliser les engagements pris devant la population. Nous avons lancé le renouvellement de l’éclairage public, reconstruit la Maison de l’Enfance en augmentant les places de crèches, nous avons créé un service spécialement pour les associations de la ville, lancé la mutuelle pour tous avec l’association ACTIOM, développé les activités au LCR Beethoven pour les aînés, lancé la bourse aux projets jeunes, développé la programmation culturelle, refait les aires de jeux pour les enfants, installé la vidéo protection place des Colliberts… et beaucoup d’autres choses. Et je dois dire que nous sommes entourés par une administration compétente qui a un vrai sens du service public. C’est indispensable, et ça a permis de bien faire avancer les choses.

En dehors de la gestion quotidienne, quels dossiers vous ont particulièrement mobilisé en tant que Maire ?  

La gestion quotidienne, c’est très important. Par-là, j’entends par exemple les réponses aux sollicitations des habitants, pour des sujets qui peuvent paraître parfois des petits détails, mais il faut faire attention aux détails, ça peut effectivement changer le quotidien. Je veux donc y être attentif. Quant aux dossiers qui m’ont particulièrement mobilisé, je dirais que le contrat de concession pour la restauration scolaire et la petite enfance a demandé beaucoup d’énergie. J’ai négocié personnellement et à plusieurs reprises avec les deux candidats présélectionnés, pour tirer le meilleur parti de ces candidatures. Nous avons fait jouer la concurrence. J’ai négocié point par point pour que l’exigence de qualité soit au rendez-vous dans les assiettes des enfants. Ça c’était vraiment important. Je pense aussi à la mise en compatibilité du PLU sur le secteur du Centrex, où avec mon adjointe Monique HOUSSOU, nous avons été réactifs pour faire en sorte que le promoteur ne construise pas n’importe quoi sur ce terrain privé. Nous voulons absolument garder la maîtrise du développement urbain, pour protéger notre cadre de vie.

Quels sont les grands chantiers qui vous attendent à la rentrée de septembre ?  

Il y en a beaucoup, mais justement pour commencer, ce que nous allons faire, c’est aller à la rencontre de la population pour évoquer les grands chantiers de l’avenir. Des réunions publiques de quartier auront lieu dès le mois de septembre. Je souhaite que nous présentions à cette occasion un bilan de ce qui a été fait et que parlions avec les habitants des grands enjeux auxquels nous devons répondre, pour lesquels la concertation est nécessaire. Ensuite, d’ici la fin de l’année, nous lancerons une vaste concertation avec tous les habitants pour les écouter et partager avec eux notre vision de Lognes dans les années à venir. D’ici là, je veux souhaiter un bel été à tous les lognots et les inviter à profiter de toutes les animations que nous avons programmées dans la ville et dans les équipements municipaux…